Pièces Détachées Électroménager
92b3c07ba693af0bc03e69c5e1803baa

Dégraissant friteuse su10 - 500ml

11,80 €

Ref : EMP5130U001

Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous !

Délai de livraison : En stock

Présentation de la pièce détachée

GROUPE CANDY HOOVER SU10 DEGRAISSANT FRITEUSES Fiche de données de sécurité 1. Identification de la préparation /du mélange et de la société/de l’entreprise 1.1. Identification de la préparation Code : 35601219 Nom de la substance : SU10 DEGRAISSANT FRITEUSES 1.2 Utilisation pertinente de la préparation ou mélange et utilisation déconseillée Utilisation identifiée DETERGENT DEGRAISSANT 1.3 Renseignements concernant le fournisseur de la fiche de données de sécurité Nom GROUP CANDY HOOVER Adresse 13, RUE AUGER Région et Pays 93500 PATIN France Tél. : 01 49 15 92 00 Fax : 01 49 15 92 10 Courrier de la personne compétente, personne chargée de la fiche de données de sécurité F. BARBIER 1.4 Numéro d’appel d’urgence Pour renseignements urgents s’adresser à F. BARBIER 2. Identification des dangers 2.1 Classement de la préparation ou du mélange La substance n’est pas classée comme dangereuse au sens des Directives 67/548/EEC et 1999/45/EC et/ou les Règlement EC 1272/2008 (CLP) (et ses amendements suivants). Le produit nécessite une fiche de données de sécurité conforme aux dispositions du Règlement (CE) 1907/2006 et amendements suivants. D\'éventuelles informations supplémentaires relatives aux risques pour la santé et/ou pour l\'environnement figurent aux sections 11 et 12 de la présente fiche. Symboles de danger: C Phrases R: 35 L\'intégralité du texte des phrases de risque (R) et danger (H) figure à la Section 16 de cette fiche. 2.2 Éléments d’étiquetage Etiquetage de danger conformément aux Directives 67/548/CEE et 1999/45/CE et ses amendements suivants. C - CORROSIF R35 PROVOQUE DE GRAVES BRÛLURES. S26 EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX, LAVER IMMÉDIATEMENT ET ABONDAMMENT AVEC DE L\'EAU ET CONSULTER UN SPÉCIALISTE. S28 APRÈS CONTACT AVEC LA PEAU, SE LAVER IMMÉDIATEMENT ET ABONDAMMENT AVEC . . . (PRODUITS APPROPRIÉS À INDIQUER PAR LE Revision nr.1 Date 10/04/2011 Page n. 1 / 7 FABRICANT). S36/37/39 PORTER UN VÊTEMENT DE PROTECTION APPROPRIÉ, DES GANTS ET UN APPAREIL DE PROTECTION DES YEUX/DU VISAGE. S45 EN CAS D\'ACCIDENT OU DE MALAISE, CONSULTER IMMÉDIATEMENT UN MÉDECIN (SI POSSIBLE LUI MONTRER L\'ÉTIQUETTE). Contient: HYDROXYDE DE SODIUM 2.3 Autres risques Donnée non disponible 3. Composition/informations sur les composants 3.1 Substances Information non pertinente 3.2 Mélange Contient : Identification Conc.% Classification 67/548/EEC Classification 1272/2008 (CLP) HYDROXIDE DE SODIUM CAS. 1310-73-2 5-9 C R35 Corr. Peau 1A H314 EC. 215-185-5 INDEX. 011-002-00-6 2-(2-BUTOXYETHOXY) ETHANOL CAS. 111-34-5 1-5 Xi R36 Irr. Yeux 2 H319 EC. 203-961-6 INDEX. 603-096-00-8 Tensioactif non ionique CAS ND 0-0,5 Xi R36/38, N R51/53 Irr. Yeux 2 H319, Irr. Peau 2 H315, Aquatique Cronique 2 H411 EC - INDEX. - Tensioactif non ionique issu du coco CAS 69515-73-1 5-9 Xi R41 Dég. Yeux 1 H318 EC. - INDEX. - T+=Très Toxique(T+), T=Toxique(T), Xn=Dangereux(Xn), C=Corrosif(C), Xi=Irritant(Xi), O=Oxydant(O), E=Explosif(E), F+=Hautement Inflammable (F+), F=Très Inflammable(F), N=Dangereux pour l’Environnement(N) L\'intégralité du texte des phrases de risque (R) et danger (H) figure à la Section 16. 4. Premiers secours 4.1. YEUX : Rincer immédiatement les yeux à l’eau froide et claire, pendant 10 minutes au moins. Consulter un médecin PEAU : Rincer immédiatement la peau à grande eau. Enlever les vêtements contaminés. Appeler immédiatement le médecin. Laver les vêtements séparément avant de les réutiliser. INHALATION : Aérer la pièce. Eloigner immédiatement le patient du lieu contaminé et le maintenir au repos dans un endroit bien aéré. En cas de malaise, consulter un médecin. INGESTION : Appeler immédiatement un médecin. Ne pas faire vomir sauf indication contraire émanant du personnel médical. Ne rien faire ingérer à une personne inconsciente. 4.2. Symptômes et effets les plus importants, aigus et différés Pour plus de détails sur les conséquences en termes de santé et les symptômes, reportez vous à la section 11. 4.3 Indication des soins médicaux immédiats et du traitement spécial nécessaire Suivre les indications du médecin. 5. Mesures de lutte contre l’incendie 5.1 Moyens d\'extinction MOYENS D\'ÉXTINCTION UTILISABLES Extincteurs recommandés: Eau, CO2, Mousse, Poudres chimiques en fonction des matériaux menacés par l\'incendie. MOYENS D\'EXTINCTION PAS UTILISABLES POUR RAISONS DE SÉCURITÉ Aucun en particulier. 5.2 Risques spéciaux attachés à la substance ou au mélange RISQUES RESULTANT DE L\'EXPOSITION A LA PREPARATION EN CAS D’INCENDIE Éviter de respirer les produits de combustion (oxydes de carbone, produits de pyrolyses toxiques, etc.). 5.3 Actions spéciales pour la protection des pompiers INFORMATIONS GENERALES Refroidir les récipients à l\'aide de jets d\'eau pour éviter la désagrégation du produit et la création des substances dangereuses pour la santé. Mettre toujours un équipement de protection anti-incendie complet. Recueillir l’eau d\'extinction pour qu’elle ne s’écoule pas dans le système d’égouttage. Se débarrasser de l\'eau contaminée utilisée pour l\'extinction et les restes du feu au sens des normes existantes. ÉQUIPEMENT DE PROTECTION SPÉCIAL POUR LES POMPIERS Casque de protection avec visière, vêtements ignifuges (veste et pantalons ignifuges fermés au niveau des poignets et des chevilles et serrés à la taille), gants d\'intervention (anti-incendie, anti-entailles et diélectriques), un masque à pression positive avec visière couvrant tout le visage ou respirateur autonome (à protection autonome) en présence d\'une grande quantité de fumée. 6. Mesures à prendre en cas de dispersion accidentelle 6.1 Précautions individuelles, équipements de protection et mesures d’urgence Utiliser des dispositifs de protection appropriés. Éloigner les personnes non équipées. En présence de poussières ou de vapeurs dans l\'air, adopter une protection pour les voies respiratoires. Contenir les fuites avec de la terre ou du sable s’il n’y a pas de risque de danger. Ne pas manipuler les récipients endommagés sur le produit sans s\'être préalablement muni des dispositifs de protection appropriés. Pour les informations relatives aux risques pour l\'environnement et la santé, à la protection des voies respiratoires, à la ventilation et aux dispositifs de protection individuelle, faire référence aux autres sections de la présente fiche. Ne pas manipuler sans avoir pris les précautions mentionnées ci-dessus. 6.2 Précautions relatives à l\'environnement Éviter la dispersion de la préparation dans égouts, cours d\'eau, le sol, la végétation. Diluer abondamment à l\'aide d\'eau après récupération du produit. 6.3 Méthodes et matériel de confinement et de nettoyage Si le produit est à l\'état liquide, empêcher qu\'il ne pénètre dans les égouts. Ramasser le produit pour qu\'il soit recyclé, si possible, ou éliminé (voir point 13) L\'absorber éventuellement avec un matériau inerte (sable, vermiculite, diatomite, Kieselguhr,etc) Après avoir collecté le produit, laver la zone et les matériaux contaminés avec de l\'eau. 6.4 Références et autres sections. D’éventuelles informations relatives à la protection individuelle et l’élimination figurent dans les sections 8 et 13. 7. Manipulation et stockage 7.1 Précautions à prendre pour assurer la manutention dans des conditions de sécurité Stocker dans des conteneurs fermés et étiquetés. 7.2 Conditions d’un stockage sûr, y compris d’éventuelles incompatibilités Conditions normales de stockage sans incompatibilité particulière. 7.3 Utilisation(s) finale(s) spécifique(s) Donnée non disponible 8. Contrôles de l’exposition/protection individuelle 8.1 Paramètres de contrôle Nom Type Pais TWA/8h mg/m3 ppm STEL/15min Mg/m3 ppm HYDROXIDE DE SODIUM TLV-ACGIH 2 (C) OEL IRL 2 WEL UK 2 2-(2-BUTOXYETHOXY) ETHANOL OEL EU 67,5 10 101,2 15 Peau C=PLAFOND 8.2 Contrôle de l\'exposition Comme l’utilisation de l’équipement technique adéquat doit toujours avoir la priorité sur l’équipement de protection personnel, il faut s’assurer que le lieu de travail est bien aéré par une effective aspiration locale ou d\'évacuation de l\'air vicié. Dans le cas où de telles mesures ne permettraient pas de maintenir le degré de concentration du produit en deçà des valeurs limites d\'exposition sur le lieu de travail, veiller au port d\'une protection pour les voies respiratoires. Durant l’utilisation du produit, faire référence à l\'étiquette de danger pour les détails. Pour le choix des dispositifs de protection individuelle, demander conseil aux fournisseurs de produits chimiques. Les dispositifs de protection individuelle doivent être conformes aux normes en vigueur ci-dessous. PROTECTION DES YEUX Porter une visière avec capuche ou une visière de protection avec lunettes hermétiques (réf. norme EN 166). PROTECTION DES MAINS Protéger les mains avec les gants de travail de la catégorie I (réf. Directive 89/686/EEC et standard EN 374), comme les gants en PVA, butyle, flouroélastomère ou équivalents. Ce que va suivre doit être pris en compte dans le choix des matériaux des gants de travail : dégradation, temps de rupture et perméabilité. La résistance des gants de travail aux préparations doit être contrôlée avant de l’utilisation, car elle peut être imprévisible. La durée de vie des gants dépend de la durée de l’exposition. PROTECTION DE LA PEAU Porter les salopettes professionnelles à manches longes et les chaussures de sécurité de la catégorie I (réf. Directive 89/686/EEC et standard EN 344) : laver le corps avec du savon et de l’eau après avoir enlevé la salopette. PROTECTION RESPIRATOIRE Si on dépasse la valeur du seuil pour une ou plusieurs substances présentes dans la préparation pour l’exposition quotidienne dans le lieu de travail ou pour une fraction établie par le service de prévention et protection de la compagnie, il faut porter un masque avec un filtre A ou universel, et sa classe (1,2 ou 3) doit être choisie selon la limite de concentration d’utilisation (réf. standard EN 141). L’utilisation d’équipement de protection respiratoire, comme les masques avec vapeurs organiques et cartouches de poudre/brume, est nécessaire en absence des mesures techniques qui limitent l’exposition du travailleur. La protection donnée par les masques est de toute façon limitée. Dans le cas où la substance en question serait inodore ou le seuil olfactif correspondant supérieur à la limite d’exposition et en cas d’urgence, à savoir quand les niveaux d’exposition ne sont pas connus ou bien quand la concentration d’oxygène au sein de l’environnement de travail est inférieure à 17%, il est nécessaire de faire usage d’un respirateur autonome à air comprimé et circuit ouvert (réf. norme EN 137) ou bien un respirateur à prise d’air externe pour l`utilisation d’un masque entier, d’un semi-masque ou embout buccal (réf. norme EN 138) Prévoir un système de lavage oculaire et de douche d\'urgence. 9. Propriétés physiques et chimiques 9.1 Informations sur les propriétés physiques et chimiques de base Aspect non disponible Couleur non disponible Odeur non disponible Seuil d\'odeur non disponible pH 12,0+/-0,5 Point de fusion ou de congélation non disponible Point d’ébullition non disponible Gamme de distillation non disponible Point d\'éclair > 61°C Vitesse d\'évaporation non disponible Inflammabilité des solides et liquides non disponible Limite d’inflammabilité minimale non disponible Limite d’inflammabilité maximale non disponible Limite d’explosivité minimale non disponible Limite d’explosivité maximale non disponible Pression de vapeur non disponible Densité de vapeur non disponible Densité 1,180 kg/l Solubilité non disponible Coefficient de partage n-octanol/eau non disponible Température d\'autoinflammation non disponible Température de décomposition non disponible Viscosité non disponible Propriétés comburantes non disponible 9.2 Autres informations Contenu solide 9,00% COV (Directive 1999/13/EC) 0 COV (carbone volatil) 0 10. Stabilité et réactivité 10.1 Réactivité Il n’y a pas de risques particuliers de réaction avec d’autres substances dans les conditions normales d’utilisation. 10.2 Stabilité chimique Le produit est stable. Dans les conditions normales d\'utilisation et stockage. 10.3 Possibilité de réactions dangereuses. Dans des conditions d\'utilisation et de stockage normales, aucune réaction dangereuse prévisible. 10.4 Conditions à éviter. Aucune en particulier. Respecter néanmoins les précautions d\'usage applicables aux produits chimiques. HYDROXYDE DE SODIUM: exposition à l\'air, à l\'humidité et aux sources de chaleur. 10.5 Matières incompatibles. HYDROXYDE DE SODIUM: acies forts, ammoniac, zinc, ploòb, aluminium, eau et liquides inflammables. 10.6 Produits de décomposition dangereux. Par décomposition thermique ou en cas d\'incendie, des vapeurs potentiellement nocives pour la santé peuvent se libérer. 11. Informations toxicologiques 11.1 Informations sur les effets toxicologiques Ce produit est corrosif et cause des brûlures graves et des vésicules sur la peau, qui peuvent paraître successivement à l\'exposition au produit. Ces brûlures causent une forte douleur. Au contact des yeux ce produit provoque des lésions graves et peut provoquer opacité de la cornée, lésion de l\'iris, coloration irréversible des yeux. Les éventuelles vapeurs de ce produit sont corrosives pour l\'appareil respiratoire et peuvent provoquer un oedème pulmonaire, dont les symptômes se manifestent parfois seulement après quelques heures. Les symptômes d\'exposition peuvent comprendre: sensation de brûlure, toux, respiration asthmatique, laryngite, souffle court, céphalée, nausée, vomissement. L\'ingestion peut provoquer des brûlures à la bouche, à la gorge et à l\'oesophage, vomissement, diarrhée, oedème, enflure du larynx et, par conséquent, étouffement. Il peut se vérifier aussi qu\'un trait gastro-intestinal soit perforé. 2-(2-BUTOXYETHOXY) ETHANOL : se peut absorber par inhalation, ingestion et contact avec la peau ; il irrite la peau et spécialement les yeux, il peut causer un dégât de la rate. Inhalation n’est pas probable à température ambiance en raison de la basse tension du vapeur de la préparation. HYDROXIDE DE SODIUM LC50 (Oral) : 1350 mg/kg Rat LC50 (Dermique) : 1350 mg/kg Rat 2-(2-BUTOXYETHOXY) ETHANOL LD50 (Oral) : 3384 mg/kg Rat LD50 (Dermique) : 2700 mg/kg Lapin 12. Informations écologiques Données spécifiques non disponibles sur ce produit. Utiliser cette préparation selon les bonnes pratiques de travail. Ne pas disperser le produit dans l’environnement. Ne pas contaminer le sol, les égouts et les cours d’eau. Si le produit atteint des cours d’eau, des égouts ou s’il a contaminé le sol ou la végétation, alerter immédiatement les autorités. S’il vous plait, prendre toutes les mesures appropriées pour réduire les effets dangereux sur les aquifères 12.1 Toxicité Donnée non disponible 12.2 Persistance et dégradabilité Donnée non disponible 12.3 Potentiel de bioaccumulation Donnée non disponible 12.4 Mobilité dans le sol Donnée non disponible 12.5 Résultats de l’évaluation PBT et vPvB Donnée non disponible 12.6 Autres effets nocifs Donnée non disponible 13. Considérations relatives à l\'élimination 13.1 Procédés de traitement des eaux usées Récupérer si possible. Les déchets traités ne sont pas dangereux. Le niveau de contamination des égouts doit être évalué au sens des règlements applicables. Une compagnie autorisée à la gestion des déchets doit s’occuper de l’élimination, au sens des règlements locaux et nationaux. EMBALLAGE CONTAMINÉ L’emballage contaminé doit être récupéré ou éliminé au sens des règlements nationaux sur la gestion des déchets. 14. Informations relatives au transport Le transport doit être effectué par des véhicules autorisés au transport des marchandises dangereuses selon les prescriptions de l\'édition courante de l\'Accord A.D.R. et les dispositions nationales applicables. Le transport doit être effectué dans les emballages originaux et en tout cas dans des emballages inattaquables au contenu et non susceptibles de générer avec le contenu des réactions dangereuses. Le personnel qui s\'occupe du chargement et déchargement des marchandises dangereuses doit avoir reçu une formation appropriée sur les risques que la matière en question présente et sur les procédures éventuelles à adopter en cas d\'urgence. Transport routier et par chemin de fer : Classe ADR/RID : 8 UN: 1760 Packing Group : II Nr. Kremler : 80 Transport par mer (maritime). UN: 1760 Packing Group : II Marine Pollutant NO Transport par avion: IATA : 8 UN: 1760 Packing Group : II 15. Informations réglementaires 15.1 Règlement/législation sur la sécurité, la santé et l’environnement, spécifique à la substance ou au mélange Catégorie SEVESO Néant Restrictions du produit ou des substances y contenues selon l’Annexe XVII de Règlement EC 1907/2006 Produit. Point. 3 Substance contenue. Point. 55 2-(2-BUTOXYETOXY) ETHANOL Substances sur la Liste des Candidats (Art. 59 REACH) Néant Substances sujettes à l’autorisation (Annexe XIV REACH) Néant Règlement sur la santé Les travailleurs exposés à cet agent chimique ne doivent pas être soumis à surveillance sanitaire si les résultats de l\'évaluation des risques montrent que le risque pour la sécurité et la santé est modéré et que les mesures de la directive 98/24/CE sont suffisantes. Composants selon le Règlement (EC) No. 648/2004 Moins de 5% tensioactif anionique 5% ou supérieur, mais inférieur au 15% tensioactif non ionique 15.2 Évaluation de la sécurité chimique Aucune évaluation de la sécurité chimique n’a été réalisée sur le mélange et les substances chimiques qu’il contient. 16. Autres informations Texte des indications des dangers (H) mentionnées dans les sections 2-3 de la fiche: Skin Corr. 1A Corrosion de la peau, catégorie 1A Eye Irrit. 2 Irritation aux yeux, catégorie 2 Skin Irrit. 2 Irritation de la peau, catégorie 2 Aquatic Chronic 2 Dangereux pour les ambiances aquatiques, toxicité chronique catégorie 2 Eye Dam. 1 Sérieux dégât des yeux, catégorie 1 H314 Sérieuses brûlures de la peau et dégâts aux yeux possibles H319 Sérieuse irritation aux yeux possible H315 Sérieuse irritation de la peau possible H318 Sérieux dégâts aux yeux possibles H411 Toxique pour la vie aquatique avec effets durables Texte des indications des risques (R) mentionnées dans les sections 2-3 de la fiche: R35 PROVOQUE BRÛLURES GRAVES R36 IRRITATANT POUR LES YEUX R36/38 IRRITATANT POUR LES YEUX ET LA PEAU R41 RISQUES DES LÉSIONS GRAVES AUX YEUX R51/53 TOXIQUE POUR LES ORGANISMES AQUATIQUES, PEUT PROVOQUER DURABLES EFFETS NEGATIFS DANS L’ENVIRONNEMENT AQUATIQUE BIBLIOGRAPHIE GENERALE 1. Directive 1999/45/EC et les amendements suivants 2. Directive 67/548/EEC et les amendements et modifications suivants 3. Règlement (EC) 1907/2006 (REACH) du Parlement Européen 4. Règlement (EC) 1272/2008 (CLP) du Parlement Européen 5. Règlement (EC) 790/2009 (I Atp. CLP) du Parlement Européen 6. Règlement (EC) 453/2010 du Parlement Européen 7. The Merck Index. – 10eme Edition 8. Handling Chemical Safety 9. Niosh – Registre des effets toxiques des substances chimiques 10. INRS - Fiche Toxicologique 11. Patty - Hygiène et Toxicologie Industrielles 12. N.I. Sax – Propriétés dangereuses des matériaux industriels -7, 1989 Edition Note pour les usagers: Les données contenues dans cette fiche se basent sue les connaissances dont nous disposons à la date de la dernière édition. Les usagers doivent vérifier l’exactitude et l’intégralité des informations en relation à l’utilisation spécifique du produit. Ce document ne doit pas être interprété comme une garantie quelconque du produit. Étant donné que nous n’avons aucun moyen de vérifier l’utilisation du produit, les usagers doivent respecter les lois et les dispositions courantes en matière d’hygiène et sécurité. Nous ne serons pas responsables d’utilisations incorrectes. Mise à jour de la version précédente version : Les sections suivantes ont été modifiées : 09.